De jeunes réfugiés réalisent des prototypes au CERN

Mar 23, 2018

L’installation IdeaSquare du CERN a récemment accueilli un groupe de jeunes réfugiés dans le cadre du programme We Start, piloté par la municipalité d’Anières, dans le canton de Genève. Le programme vise à animer pendant cinq mois des ateliers de formation destinés aux jeunes afin de les aider à développer leur capacité créative et leur sens de l’entreprenariat et à concrétiser leurs idées dans le but de créer un nouveau produit ou service. Pour son édition de 2018, le programme s’intéresse exclusivement aux réfugiés et demandeurs d’asile, accueillant 12 jeunes originaires d’Afghanistan, de Guinée, d’Irak, du Salvador et de Syrie.

Les créateurs d’entreprises en herbe, âgés de 12 à 26 ans, ont travaillé avec l’aide de coachs de l’équipe We Start, de la municipalité d’Anières et de l’Hospice général, ainsi qu’avec le soutien de cinq mentors du CERN : Claire Adam-Bourdarios (ATLAS), Susan Cheatham (ATLAS), Romain Muller (Bureau des projets UE), Oday Darwich (OpenLab/UniGE) et Harri Toivonen (IdeaSquare). L'atelier organisé à IdeaSquare visait à initier les participants à la réflexion conceptuelle, un processus itératif semblable à ce que font les scientifiques, mais appliqué pour cette occasion à des produits ou des services. Ils ont été guidés à travers toutes les étapes de leur projet : élaboration du problème, conception et construction du prototype, tests et, enfin, formulation d'observations et de conclusions.

À la fin d'un atelier de trois heures, chaque groupe a réalisé son premier prototype conceptuel. L'une des équipes a travaillé sur la mise au point d'un stylo capable de réaliser des traductions instantanées dans plusieurs langues afin d’aider à comprendre le contenu de documents administratifs pour les services de migration. Un deuxième groupe, qui avait pour mission d'encourager les enfants à cuisiner en toute sécurité, a conçu une machine à crêpes grâce à laquelle ceux-ci peuvent dessiner des formes et des lettres sur leurs crêpes avant de les faire frire. Les deux autres groupes ont construit des appareils prototypes destinés respectivement à suivre le comportement de consommateurs vis-à-vis du recyclage, et à collecter les déchets de plastique polluant les océans.

L'atelier a eu lieu dans le bâtiment IdeaSquare le samedi 10 mars. Il s’agissait de la cinquième session sur un total de quatorze organisées pour 2018. L'édition du programme We Start de cette année se poursuivra jusqu'au 22 juin, date à laquelle les quatre prototypes seront présentés au Foyer d’Anières.


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.