Le CSC

Oct 06, 2018

Le succès de l'évènement CERN Alumni intitulé «Du monde académique vers… le big data» (21 septembre) montre une nouvelle fois à quel point les technologies et les compétences informatiques sont essentielles et recherchées, de même que la nécessité de gérer et d'exploiter des quantités de données sans cesse croissantes.

Examinons maintenant le début du processus par lequel le CERN crée une culture commune en informatique scientifique parmi les jeunes scientifiques et ingénieurs travaillant dans le domaine de la physique des particules ou dans d'autres sciences, et leur fournit les compétences ainsi que les contacts personnels nécessaires pour contribuer à la réalisation de grands projets scientifiques et internationaux.

Depuis 1970, le CERN School of Computing (CSC) accueille des étudiants du monde entier pour aider les scientifiques à maîtriser les technologies informatiques comme principal outil de recherche et aider les ingénieurs informaticiens à comprendre leurs besoins scientifiques afin de fournir des services informatiques aux projets de recherche.

Au début de la semaine, le CSC 2018 a ouvert ses portes à Tel-Aviv. Il a accueilli 71 étudiants de 25 nationalités différentes pendant deux semaines lors d'une école longue et captivante.

Sebastian Lopienski adresse les participants du CSC

Sebastian Lopienski, directeur du CSC, a déclaré: «Le CSC contribue depuis de nombreuses années à la réalisation de la mission du CERN, qui est de former et  de réunir les talents. Le CSC est unique, ce n’est ni une conférence ni une session de formation. Au lieu de cela, nous nous concentrons sur l'apport de connaissances (plutôt que du savoir-faire) qui aideront nos étudiants à mener efficacement des recherches à grande échelle.»

«J'ai eu beaucoup de chance d'avoir participé en 2004 au CSC», explique Sebastian. « Cette période d’apprentissage a été incroyable. Elle m’a ouvert les yeux sur de nombreux aspects de l’informatique de la physique. Sur le plan humain, de nombreux camarades sont devenus de très bons amis au fil des années. Enfin, la participation au CSC et au Inverted CSC qui a suivi, ont eu une influence directe sur ma carrière professionnelle. Cela a provoqué le passage de l’ingénierie logicielle à la cybersécurité. Depuis lors, je suis impliqué dans le CSC en tant que conférencier, membre du comité consultatif et enfin directeur depuis 2017.»

Lisa Azzurra Chinzer, membre du réseau Alumni, et 'Patent Examiner au European Patent Office', se souvient avec de l'enthousiasme de sa participation au CSC 2013 à Chypre: « Sans aucune hésitation, le CSC a été l'expérience la plus remarquable de mon temps au CERN. Les leçons ont approfondi plusieurs aspects de l'informatique, de la physique et de l'analyse des données à un niveau adéquat, ce qui est attendu par quelqu'un qui n'est plus un débutant sur le terrain. Le temps d'étude n'a jamais été ennuyeux. C'est une expérience qui laisse vraiment une trace dans sa vie à tous points de vue.

Si vous avez suivi notre événement Big Data avec un intérêt particulier, en tant que membre du réseau des Alumni CERN, vous avez probablement participé au CSC. Consultez les archives des anciens élèves du CSC (https://csc.web.cern.ch/past-schools) pour enrichir votre réseau et n'hésitez pas à nous dire comment le CSC a joué un rôle au début de votre carrière..


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.