Supprimer le contenu extrémiste

Oct 14, 2018

(Credit: Pixabay)


CERN Alumni: Scott Stevenson
Au CERN de 2012 à 2016: Membre de la Collaboration LHCb
Aujourd’hui: Ingénieur en données dans une société privée 

Un ancien physicien de la collaboration LHCb fait partie d'une équipe de l'industrie travaillant avec le Home Office britannique pour supprimer les contenus extrémistes du Web.
 
Le projet ASI Data Science utilise l'apprentissage machine et l'intelligence artificielle pour empêcher les organisations extrémistes de publier du contenu sur des plateformes de partage de vidéos, plus petites et moins susceptibles de disposer des ressources internes et du savoir-faire nécessaire pour identifier et éliminer automatiquement le contenu offensant qui pourrait inciter à la haine ou à la radicalisation.

Scott Stevenson, ancien étudiant de l’Université de d'Oxford, dirige et développe la plate-forme technique utilisée pour le projet. ”Il y a deux défis; concevoir un algorithme permettant d'identifier le matériel extrémiste de la manière la plus fiable possible - nous pouvons le faire avec un taux de réussite de 94%”, explique-t-il. "Et pour réduire autant que possible les erreurs d'identification de contenu inoffensif à des contenus extrémistes, nous travaillons sans relâche pour améliorer le taux de précision de 99,995%, car ceci est particulièrement important pour la réputation des plates-formes et la satisfaction de leurs utilisateurs."

Scott n'est pas le seul membre de l'équipe à avoir des racines scientifiques. Parmi ses collègues, citons un astrophysicien, un scientifique en calcul quantique et un physicien théoricien. ”Presque tous les scientifiques de l’ASI possèdent un doctorat en STIM*. Nous sommes habitués à travailler en collaboration sur des données complexes en temps réel. La physique fournit une excellente formation pour la science des données du monde réel. "

N.D.A :
Les Physiciens qui envisagent une transition du monde académique vers l’industrie devraient s’intéresser au programme annuel de boursiers de ASI.  Ce programme permet la collaboration de nouveaux doctorants et de partenaires de l’industrie à des projets concrets de 8 semaines; Les perspectives d’emploi de ces boursiers sont très bonnes.

L'auteur:   Stephanie Hills - European Communication Officer – STFC
 

*) Sciences, Technologies, Ingénierie, Mathématiques


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.