Le CERN commémore l'histoire d'un bâtiment appartenant à sa Caisse de pensions

Nov 09, 2018

Le 26 octobre, le CERN et l'Aktives Museum de Berlin ont procédé au dévoilement d'une plaque commémorative évoquant l'histoire d'un bâtiment acheté en 2015 par la Caisse de pensions du CERN.

Le numéro 16 de la Wallstrasse est un bel édifice construit en 1908. Il avait été acheté en 1920 par deux membres d'une même famille, Jakob Intrator et son cousin Jakob Berglas, et il appartient aujourd'hui à la Caisse de pensions du CERN. Joanne Intrator, petite-fille de Jakob Intrator et psychiatre à New York, a contacté la Caisse de pensions afin d'expliquer ce qui s'était passé après que son grand-père et son oncle ont acheté le bâtiment, et pour demander qu'une plaque commémorative y soit posée afin de faire connaître son histoire.

Jakob Berglas et Jakob Intrator étaient juifs et, s'ils ont échappé aux nazis, le 16 de la Wallstrasse fait partie des nombreux bâtiments confisqués aux juifs à Berlin dans les années 1930. Quelques années plus tard, il a abrité une fabrique textile qui y a produit, pendant l'été 1941, des étoiles jaunes, les insignes tristement célèbres qui étaient cousues sur les habits des juifs sous le troisième Reich. 

Joanne Intrator et plusieurs membres de la famille ont pris part à cette commémoration, à laquelle étaient présents également des représentants des gouvernements de l'Allemagne et d'Israël, ainsi que des hauts représentants du CERN et de sa Caisse de pensions.

Joanne Intrator, granddaughter of Jakob Intrator, and Charlotte Warakaulle, CERN's Director for International Relations, standing in front of the commemorative plaque
Joanne Intrator, la petite-fille de Jakob Intrator, et Charlotte Warakaulle, directrice des relations internationales du CERN, devant la plaque commémorative rappelant l'histoire du bâtiment au numéro 16 de la rue Wallstrasse à Berlin. (Image : CERN)

« L'histoire du CERN est étroitement liée à celle de la Seconde Guerre mondiale, a rappelé Charlotte Warakaulle, directrice des relations internationales du CERN, lors de la cérémonie. Notre laboratoire a été créé en réaction et en opposition à ce qui a eu lieu en Europe dans les années 1930 et 1940. Nous devons notre existence à la vision d'avenir et à la détermination de scientifiques et de politiques de nombreuses nations, qui avaient en commun une volonté de réconciliation d'un continent déchiré par la guerre, qui passerait par la culture, et aussi par la science. Nous continuons de vivre avec cette vision et de nous en inspirer. »


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.