La valse des aimants a commencé dans le LHC

Jun 05, 2019

Les grandes manœuvres ont commencé dans le Grand collisionneur de hadrons (LHC). Depuis quelques semaines, des aimants sont extraits du tunnel de l’accélérateur. Le LHC compte 1232 aimants dipôles, qui courbent la trajectoire des particules, et 474 aimants quadripôles, qui resserrent les paquets de particules. Ces aimants supraconducteurs fonctionnent à -271°C ; ils mesurent jusqu’à 15 mètres de long et pèsent jusqu’à 28 tonnes. Les déplacer n’est donc pas une mince affaire.

Pendant le deuxième long arrêt technique, 22 de ces grands aimants (dont 19 dipôles) doivent être remplacés, certains ayant notamment présenté des faiblesses de fonctionnement. Douze d’entre eux sont déjà remontés à la surface ; le dernier sera démonté début juillet.Long Shutdown 2,magnet,superconductivity,Accelerators

(Image: CERN)

Leurs remplaçants arrivent un à un. Dix nouveaux aimants ont été réinstallés, alignés et sont en cours de reconnexion dans les premiers secteurs de l’accélérateur (secteurs 8-1 et 1-2). Il faut reconnecter les tubes de faisceaux, les câbles supraconducteurs qui transportent jusqu’à 13 000 ampères, les lignes dans lesquelles circulent l’hélium qui refroidit l’aimant, les écrans thermiques qui isolent thermiquement l’aimant refroidi à -271°C, et veiller à l’étanchéité du vide d’isolation, puis réaliser une série de tests pour s’assurer que les nouveaux aimants sont parfaitement connectés à leurs voisins. Plusieurs semaines de travail sont nécessaires pour reconnecter un seul aimant ! L’ensemble des 22 aimants devraient ainsi être reconnectés début 2020.


(Vidéo : CERN)


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.