ALICE et LHCb mettent leurs centres de calcul à niveau

May 28, 2019

Au cours des derniers mois, dix nouveaux modules informatiques ont été livrés à ALICE et LHCb dans le cadre de la mise à niveau de leurs centres de calcul pour les périodes d’exploitation 3 et 4. Ces centres de calcul modulaires sont fournis par la société belge Automation. Ils doteront le CERN de deux centres de calcul modernes, utilisant un refroidissement indirect à air (indirect free-air cooling) permettant d’atteindre une efficacité énergétique très honorable en réduisant à moins de 10 % de la consommation électrique totale la part dédiée au refroidissement.

À ALICE, deux modules ont été livrés, installés et connectés ; deux autres arriveront en juillet 2019. Chaque module comprend 18 racks, représentant une puissance totale de 2,1 MW. Ceux-ci constitueront le nouveau centre de calcul d’ALICE pour les périodes d’exploitation 3 et 4, et hébergeront jusqu’à 750 serveurs avec processeurs graphiques (GPU).

Experiments and Collaborations,ALICE,Datacenter,LS2

Un nouveau module informatique à ALICE (Image : CERN)

À LHCb, quatre modules ont déjà été livrés. Six modules seront installés au total, lesquels hébergeront 132 racks pour une puissance totale de plus de 2 MW. Les deux modules centraux accueilleront le système de lecture pour la période d’exploitation 3, composé d'environ 500 serveurs avec des cartes de lecture spéciales développées par LHCb et également utilisées par ALICE. Plus de 14 000 fibres optiques relient ces deux modules au détecteur. Elles transportent environ 40 térabits de données brutes par seconde et sont distribuées aux serveurs de lecture (chaque module peut contenir plus de 1000 serveurs). Les quatre modules restants hébergeront les serveurs dédiés au filtrage des données. LHCb déploiera au moins 2 000 serveurs au début de la période d’exploitation 3 et au moins 20 PB de stockage.

Experiments and Collaborations,LHCb,Datacenter,LS2

Les quatre nouveaux modules à LHCb (Image : CERN)

La mise en place flexible et économique des modules de centre de calcul a permis d’inclure une marge de sécurité en termes d’espace de racks et de capacité de refroidissement pour les futures extensions de l’infrastructure informatique de LHCb. Au cours du LS2 et de la période d’exploitation 3, les modules seront partagés avec le département IT du CERN afin d’exploiter au mieux les installations. Le département IT a déjà installé et mis en service 780 serveurs, transférés depuis le centre de calcul de Wigner.

_______

Regardez la vidéo sur l'amélioration de l'expérience LHCb au cours du LS2 :

 


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.