Arts at CERN : hologrammes colorés et mélodie des sons oubliés

Jul 22, 2019

Nicole L’Huillier et Alan Bogana viennent de passer trois semaines au CERN dans le cadre de Simetría, une résidence d’artistes entre le CERN et les observatoires astronomiques du Chili. Début juillet, les deux artistes ont présenté une première création inspirée par leur séjour au pays des physiciens.

Nicole L’Huillier fait résonner les sons oubliés : l’artiste chilienne a imaginé une sculpture sonore qui amplifie et diffuse les sons qui nous entourent mais que nous n’entendons plus. Arborant six haut-parleurs de couleurs, sa sculpture a été imaginée pour devenir un « parasite » dans l’environnement où elle est installée. 

Début juillet, l’artiste a posé son installation dans l’expérience ALICE, puis sur la pelouse du restaurant 1. Son intention est de « connecter les spectateurs avec leurs origines, au cœur du plasma quark-gluon, bousculer leur existence sous forme de matière, et laisser ce vecteur parasitaire les guider à travers une symphonie, celle d'un moment spécifique dans l'espace et le temps. »

Alan Bogana a également exposé son œuvre au restaurant 1, le 11 juillet - des hologrammes colorés qui ont capté le regard de nombreux visiteurs d’un soir.

home.cern,Life at CERN

Oeuvre d'Alan Bogana (Image: Monica Bello/CERN)

Cet artiste genevois s’intéresse particulièrement aux comportements de la lumière et à ses interactions avec la matière. Pluridisciplinaire dans son art, il s’intéresse également aux recherches sur la matière noire, aux simulations visuelles par ordinateur et à l’architecture technologique.

Premiers lauréats de Simetría, Nicole L’Huillier et Alan Bogana vont maintenant rejoindre les observatoires du Chili pour poursuivre leur quête artistique dans l’univers scientifique.  

 


Video: CERN

 


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.