Une percée pour la haute luminosité

Jan 15, 2020

Une poignée de main à 100 mètres sous terre, ce n’est pas commun. Vendredi 13 décembre, la Directrice générale du CERN, Fabiola Gianotti, le Directeur des accélérateurs, Frédérick Bordry, le chef du projet LHC à haute luminosité, Lucio Rossi, et son adjoint, Oliver Brüning, ont ainsi salué la jonction entre le tunnel du LHC et celui de son successeur. « C’est une étape capitale pour le LHC à haute luminosité, souligne Lucio Rossi, ces ouvrages abriteront des équipements essentiels pour atteindre la haute luminosité. »

Depuis 18 mois, les pelleteuses s’activent en souterrain pour creuser les ouvrages du futur accélérateur. Les travaux se concentrent au point 1, où se situe l’expérience ATLAS, et au point 5, qui abrite l’expérience CMS. La plus grande partie des équipements vont en effet y être installés pour doper la luminosité – autrement dit le nombre de collisions – au cœur des deux expériences. 

Sur chaque site, les constructions souterraines consistent en un puits d’une profondeur d’environ 80 mètres, un hall souterrain de service, une galerie de 300 mètres de long et quatre galeries de 50 mètres reliant les nouveaux ouvrages d’art au tunnel actuel du LHC. Environ 80 % des excavations sont réalisées sur les deux sites : après avoir creusé les puits, les halls de service et les deux longues galeries quasiment en entier, les entreprises de génie civil réalisent maintenant les galeries connectant les nouveaux ouvrages au tunnel du LHC (voir schéma). C’est ainsi qu’elles ont réalisé la jonction entre le LHC et son successeur, au point 5, le 11 décembre, puis au point 1, le lendemain. « Ces travaux de connexion sont réalisés avec une précision quasi chirurgicale pour endommager le moins possible le tunnel et protéger au maximum le LHC des poussières produites par le découpage du béton », explique Pieter Mattelaer, responsable du projet de génie civil pour le LHC à haute luminosité.

Une deuxième connexion entre les nouvelles galeries et le tunnel du LHC devrait être réalisée avant l'été 2020. Les ouvrages souterrains seront entièrement terminés à la mi-2021, alors que les bâtiments de surface le seront avant la mi-2022.


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.