Le boson de Higgs, une particule très spéciale

May 20, 2020

En tant que non-spécialiste je dirais maintenant : « ça y est, on l’a ! »
On l’avait enfin, le boson de Higgs, l’entité quasi-mythique qui a mis la physique des particules sous le feu des projecteurs dans le monde entier. Et celui qui parle, le « non-spécialiste », c’est tout simplement Rolf Heuer, directeur général du CERN à l’époque. Tout cela se passait dans l’amphithéâtre principal du Laboratoire, le 4 juillet 2012, quelques instants après l’annonce, par les collaborations CMS et ATLAS auprès du Grand collisionneur de hadrons, de la découverte d’une nouvelle particule élémentaire, dont nous savons aujourd’hui qu’il s’agissait d’un boson de Higgs. Les applaudissements qui retentirent à Genève se firent entendre jusqu’à Melbourne, en Australie, où les participants à la conférence internationale de la physique des hautes énergies assistaient à la scène par visioconférence.
Qu’a-t-elle donc de spécial, cette particule ?
Pour le savoir, lisez le dernier article de la série « Dix ans de physique du LHC ».


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.