Une technologie développée au CERN établit une nouvelle norme mondiale

Jul 26, 2020

White Rabbit est une technologie développée au CERN pour assurer un transfert de données déterministe, un niveau de précision à la nanoseconde ou inférieur, et une précision de synchronisation en picosecondes pour la chaîne d'accélérateurs du LHC. Exploitée pour la première fois en 2012, cette technologie est désormais utilisée en dehors du domaine de la physique des particules et est déployée dans de nombreuses infrastructures scientifiques à travers le monde. Elle a montré son potentiel d'innovation en étant commercialisée et adoptée par différentes industries, notamment les télécommunications, les marchés financiers, les réseaux intelligents, l'industrie spatiale et l'informatique quantique.

White Rabbit, que le CERN a développé en tant que matériel open source, a été initialement adopté par d'autres infrastructures de recherche confrontées à des défis similaires concernant la synchronisation de haute précision des appareils électroniques distribués. Le processus de R&D et toutes les connaissances acquises lors de son développement sont disponibles sur le répertoire de matériel libre du CERN, permettant ainsi à d'autres organisations et entreprises de les utiliser et de les modifier. Grâce à la participation proactive des groupes Transfert de connaissances et Contrôle du faisceau du CERN, un nombre plus important d'entreprises et d'organisations ont pu contribuer au développement de matériels, de logiciels, et de micrologiciels pour les commutateurs et les nœuds White Rabbit. L'écosystème (communauté d’entreprises et d’organisations) White Rabbit a évolué rapidement et inclut aujourd'hui plusieurs organisations, qui développent du matériel open source profitant au plus grand nombre. Cette approche collaborative a contribué à l'amélioration du concept original, permettant au CERN de bénéficier également de nouveaux développements.

Le 16 juin, la technologie White Rabbit a été reconnue au niveau mondial par son intégration dans une norme industrielle, appelée Protocole de précision temporelle (PTP), régie par l'Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens (IEEE), la plus grande organisation technique professionnelle mondiale, dont l'objectif principal est de développer la technologie au profit de l'humanité. La norme PTP à laquelle la technologie White Rabbit a été intégrée est dite de haute précision. Elle améliore la synchronisation du protocole de quelques ordres de grandeur, passant d'un niveau de précision inférieur à la microseconde à une précision inférieure à la nanoseconde.

« Le PTP est la première norme IEEE à intégrer une technologie développée au CERN. C'est une étape majeure pour White Rabbit, qui est déjà largement utilisée dans de grandes installations scientifiques et est adoptée par un nombre croissant d'entreprises. Son intégration dans la norme PTP permettra aux fournisseurs de matériel informatique du monde entier de produire du matériel White Rabbit conforme à cette norme et, par conséquent, accélérera sa diffusion à plus grande échelle », explique Maciej Lipinski, ingénieur en électronique au CERN, et responsable des travaux de normalisation de White Rabbit.


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.