Feu vert pour la construction du Portail de la science

Oct 01, 2020

Le CERN a dévoilé l’année dernière le lancement d’un ambitieux projet intitulé le Portail de la science. Cette année, le projet avance vers sa matérialisation : la demande de permis de construire, soumise par le CERN en octobre 2019 auprès des autorités genevoises, a été accordée le 29 septembre, grâce à la précieuse collaboration entre le CERN et le Canton de Genève. Les travaux pourront ainsi démarrer cet automne. Ce nouvel espace dédié à l’éducation et à la communication scientifiques s’inscrit dans l’une des missions du CERN, à savoir l’éducation et la sensibilisation du grand public à la science ainsi que le partage des connaissances et de la technologie avec la société. 

Des tunnels, des ateliers, des cavernes d’expérimentation et d’autres espaces et instruments emblématiques de la recherche fondamentale menée au CERN vont trouver un écho dans l’architecture du Portail de la science. Conçue et imaginée par l’équipe de Renzo Piano Building Workshop, l’installation comprendra cinq espaces différents qui accueilleront des expositions, des activités éducatives, des laboratoires permettant de réaliser des expériences pratiques, un grand amphithéâtre, une boutique et un restaurant. Tous ces éléments seront reliés par une passerelle passant au-dessus de la route de Meyrin. Ce nouveau bâtiment augmentera considérablement la capacité de communication et d'accueil de l'Organisation et sera en synergie avec le Globe de la science et de l’innovation, ainsi qu’avec la nature environnante.

home.cern,Exhibition
Représentation 3D d’un des laboratoires d’expériences pratiques pour les enfants. (Image : © RPBW, Renzo Piano Building Workshop)

« Cette installation a l’objectif ambitieux de créer un pôle d'éducation et de culture scientifiques pour inspirer les jeunes générations par la beauté de la science, explique Patrick Geeraert, chargé du projet. Elle évoque un des traits intrinsèques de l’identité du CERN : la curiosité et le désir d’ouverture et d’innovation. Cette nouvelle construction vise à devenir, à la fois physiquement et symboliquement, la porte d’accès au CERN et aux connaissances scientifiques. »

L’un des éléments intégrateurs du projet est la « forêt ». Environ 400 arbres d'espèces indigènes, de différentes hauteurs, entoureront tous les bâtiments du Portail de la science et créeront une liaison avec les bâtiments existants du CERN, ainsi qu’avec le parking au nord du Globe. La « forêt » sera visible de toutes les zones principales du projet, renforçant l'identité de la passerelle scientifique et transmettant le message implicite que toute exploration est liée à la nature.

La « piazza », au centre de la composition, sera accessible depuis l’ensemble du site. Aménagée à la façon d’un théâtre naturel avec des escaliers à l’extrémité ouest, cet espace public situé au rez-de-jardin, où se trouveront le restaurant et le foyer de l’amphithéâtre, vise à accentuer la vocation urbaine du Portail de la science. Des espaces verts à la végétation riche et diversifiée entoureront l’ensemble architectural et complèteront la « forêt ». L’infrastructure sera d’ailleurs neutre en émission carbone, grâce à la géothermie et à des panneaux photovoltaïques.

Afin de faciliter la mobilité et l’accès au site, la liaison avec l'arrêt de transports publics existant sera assurée. De plus, un parking de 240 places est prévu au nord du Globe. Il sera relié par des cheminements piétons au Portail de la science ainsi qu’aux bâtiments de l'Esplanade, du Globe et d'IdeaSquare.

Ce projet est exclusivement financé par des dons à la Fondation CERN & Société. Jusqu'à présent, et grâce à de généreux donateurs, le CERN a réussi à récolter environ 80% du budget total ; il est toujours à la recherche de dons supplémentaires qui permettraient de couvrir l'intégralité des coûts.

 


Other news