Le programme SCOAP3 de publication en libre accès prolongé jusqu'en 2024

Nov 09, 2020

Le conseil dirigeant de la collaboration SCOAP3 a voté à l'unanimité la prolongation du programme pour deux années supplémentaires. Ce programme mondial, hébergé par le CERN, a permis de mettre en libre accès 90 % des publications dans le domaine de la physique des hautes énergies. La reconduction du programme est le fruit d'un effort collectif du partenariat mondial visant à permettre aux chercheurs du CERN ainsi qu'à des auteurs du monde entier de continuer à publier en libre accès dans les grandes revues de la discipline jusqu'à la fin 2024.

Le Groupement pour la libre diffusion des résultats de physique des particules (SCOAP3) est un partenariat regroupant 3 000 bibliothèques, organismes de financement et instituts de recherche, dans 42 pays, ainsi que trois organisations intergouvernementales. En collaboration avec des éditeurs scientifiques et des sociétés savantes renommés, SCOAP3 soutient depuis 2014 le passage au libre accès de grandes revues dans le domaine de la physique des hautes énergies, et a servi de modèle pour plusieurs autres projets de libre accès dans le monde entier. Depuis le lancement de l'initiative, il y a près de sept ans, plus de 20 000 scientifiques de 120 pays ont eu la possibilité de publier gratuitement plus de 38 000 articles pouvant être consultés en libre accès.

Lors de sa 10e réunion annuelle, tenue les 21 et 22 octobre (la première à avoir lieu entièrement en ligne), le conseil dirigeant de SCOAP3 a examiné la recommandation du Groupe de travail STWG (SCOAP3 Tender Working Group) concernant la stratégie future à adopter pour le programme au-delà de sa phase actuelle, laquelle s'achève fin 2022. Le Groupe de travail STWG – composé de divers experts de la collaboration – a recommandé une prolongation de deux ans du programme dans sa structure actuelle. Les instituts et éditeurs du partenariat SCOAP3 bénéficieraient ainsi d’une certaine stabilité en cette période d'incertitude financière causée par la pandémie de COVID-19. De l'avis général, le programme SCOAP3 offre un excellent retour sur investissement, comparé à d'autres projets de libre accès, et doit bénéficier en priorité d'un soutien dans le contexte économique actuel. Aussi le conseil dirigeant de SCOAP3 a-t-il décidé à l'unanimité de soutenir la proposition de prolongation.

Le CERN entamera à présent des négociations avec les éditeurs afin d'obtenir les prolongations de contrats, et, dans l'attente de l'approbation du Comité des finances, une annonce formelle de la prolongation de deux ans du programme SCOAP3 est prévue pour la mi-2021. Les utilisateurs de SCOAP3 ne devraient donc pas s'attendre dans les années qui viennent à des changements dans leur accès aux publications de physique des hautes énergies.


Other news