Le Miniframe d’ALICE reprend sa place après avoir fait peau neuve

Cette photo, prise à la mi-novembre 2020, montre la réinstallation du Miniframe d’ALICE, après deux années passées en surface pour des travaux de modernisation.

Pesant 14 tonnes et mesurant 12 mètres de long, le Miniframe est tout sauf « mini » : c’est une « prise géante » — une grande structure de soutien métallique, installée du côté A de la chambre à projection temporelle d’ALICE (TPC) et reposant partiellement dans l’aimant L3. Le Miniframe soutient les systèmes d’ALICE depuis la mise en place du détecteur, servant notamment de structure de support pour les « services » de la chambre à projection temporelle et du système de trajectographie interne (ITS) : systèmes d’alimentation électrique, de refroidissement, de gaz, de contrôle et de sécurité du détecteur, de déclenchement et d’acquisition de données. Il abrite également les détecteurs à petits angles d’ALICE, le déclencheur à interaction rapide (Fast Interaction Trigger A – FIT-A), le tube de faisceau RB24 et l’aimant compensateur. Le Miniframe a été conçu pour pouvoir être retiré facilement au cas où la chambre à projection temporelle devrait être extraite lors des longs arrêts (LS).

Cela s’est avéré très utile lors du LS2, lorsque la chambre à projection temporelle a été temporairement sortie de la caverne pour des travaux d’amélioration. En janvier 2019, le Miniframe a été transporté dans le hall de surface SX2. Il y a été équipé de nouveaux dispositifs et de tableaux de connexion pour le nouveau trajectographe d’ALICE, dit ITS2 — notamment des kilomètres de nouveaux câbles pour le ITS2 et la TPC. Les structures de soutien et les chemins de câbles ont été réaménagés pour accueillir les câbles, en particulier les 7 000 fibres optiques nécessaires pour permettre une lecture continue par la chambre à projection temporelle et le trajectographe ITS2.

Les travaux d’amélioration ont été achevés juste à temps pour la réinstallation en novembre 2020, lorsque le Miniframe, entièrement remis à niveau, a été redescendu dans la caverne et placé devant le détecteur. Depuis, le travail de raccordement des équipements se poursuit, en vue du démarrage de la chambre à projection temporelle d’ici à la fin de l’année.

Other news