L'Estonie devient État membre associé du CERN en phase préalable à l’adhésion

Feb 04, 2021

Le CERN accueille aujourd'hui l'Estonie en tant qu'État membre associé en phase préalable à l’adhésion, le pays ayant officiellement informé le Laboratoire qu’il avait mené à bien les procédures internes d’approbation requises pour l’entrée en vigueur de l'accord signé le 19 juin 2020 prévoyant l’accession de l'Estonie au statut d’État membre associé en phase préalable à l’adhésion.

Durant plus de vingt ans, des scientifiques estoniens ont contribué notablement aux activités scientifiques du CERN et ont participé activement aux programmes d'enseignement du Laboratoire. Aujourd'hui, une équipe de scientifiques estoniens travaille au sein de l'expérience CMS en contribuant à l'analyse des données et à la Grille de calcul mondiale pour le LHC (WLCG), un centre de niveau 2 étant hébergé par l’Estonie, à Tallinn. Un groupe très actif de théoriciens estoniens est également présent au CERN, et des scientifiques estoniens participent aux activités de R&D pour le projet CLIC.

En tant qu'État membre associé en phase préalable à l’adhésion, l'Estonie a le droit de participer aux réunions du Conseil, du Comité des finances et du Comité des directives scientifiques du CERN. Ses ressortissants peuvent présenter leur candidature pour des postes de titulaires au bénéfice de contrats de durée limitée et pour des postes de boursiers, et ses entreprises peuvent répondre aux appels d'offres du CERN, ce qui accroît les perspectives de collaboration industrielle dans des technologies de pointe.

 


Other news