L’excellence scientifique repose sur la coopération internationale

Mar 24, 2021

L'an dernier à la même époque, le monde semblait se refermer. Du jour au lendemain, il n’était plus possible de voyager et de se déplacer comme avant. Les rencontres avec des collègues du monde entier qui nous étaient si coutumières sont soudain devenues exceptionnelles. Si la pandémie a changé notre façon d'interagir, elle a également mis en évidence la dimension intrinsèquement mondiale de notre discipline et de la recherche en général. L'excellence scientifique est le fruit d'interactions inclusives, de la mise en commun d'idées diverses et de contributions venues des quatre coins du monde.

À l'heure où nous envisageons l'avenir du CERN, cette dimension mondiale prend toute son importance. Un avenir ambitieux pour le Laboratoire et la discipline n'est possible que grâce à un effort mondial, au cœur duquel se trouvent nos États membres et États membres associés.

Il y a cinq ans, le secteur des relations internationales a été créé dans le but de permettre au CERN de donner un coup d'accélérateur à la science et de servir la société à l’échelle mondiale, aujourd'hui comme demain. Cinq ans plus tard, à l'heure où nous nous attachons à contribuer à la mise en œuvre des recommandations de la mise à jour 2020 de la stratégie européenne pour la physique des particules, cette mission est plus que jamais d’actualité. Les 20 prises de position relatives à la stratégie ont toutes une dimension internationale. Le rôle du secteur des relations internationales consiste à favoriser cette dimension internationale, en générant de la compréhension et en étayant le soutien apporté aux aspirations scientifiques fixées par la stratégie.

Pour bénéficier d’un soutien à long terme, il est essentiel d’établir un dialogue, de rendre le CERN visible et de sensibiliser le monde extérieur à son impact. Cela passe par le maintien de liens étroits avec nos États membres, nos États membres associés et d’autres partenaires. Pour le secteur des relations internationales, dont la mission centrale est l’établissement de relations avec des acteurs du CERN ou d’ailleurs, il a semblé pendant un certain temps que tout allait s'arrêter en 2020. « La visite est annulée », tel était pratiquement le mot d'ordre à l’époque, jusqu'à ce que nos fantastiques équipes s’adaptent rapidement à un fonctionnement en ligne, avec des conférences et des visites virtuelles adaptées aux VIP, aux écoles, aux médias et au grand public. Ces activités vont se poursuivre et, à mesure que nous allons, espérons-le, nous rapprocher d'un retour à la normale, elles vont continuer d'enrichir notre travail.

Le Portail de la science, notre nouveau centre d’éducation et de sensibilisation, va être d’une aide précieuse dans nos efforts pour prendre à bras-le-corps le futur du CERN. La construction a commencé à la fin de l'année dernière et est maintenant bien visible autour du Globe et près de l'entrée A. Parallèlement, le travail est en cours pour concevoir de nouvelles expositions, ainsi que des programmes éducatifs et de sensibilisation, afin que nous soyons prêts pour l'ouverture en 2022-2023. Le nouveau contenu, les événements conjoints organisés à l'auditorium, les expositions temporaires au Globe et une plus grande capacité d'accueil des visiteurs serviront à renforcer le lien entre le CERN et nos États membres et membres associés.

Les cinq années à venir seront importantes pour l'ensemble de la communauté du CERN dans une perspective mondiale. La priorité absolue reste, bien sûr, la physique – de la science d’excellence qui se nourrit d'interactions à l'échelle mondiale. S’appuyant sur l’expérience qu’il a acquise au cours de ses cinq premières années d’existence, le secteur des relations internationales travaillera d'arrache-pied durant le mandat à venir pour faire en sorte que toutes nos parties prenantes puissent appréhender et s'approprier totalement la vision et l'impact du Laboratoire. Lorsque nous sortirons, espérons-le prochainement, de la pandémie, nous aurons résolument le regard tourné vers un avenir lumineux et encore plus empreint de cohésion pour notre discipline.


Other news