CMS lance une initiative pour soutenir ses collègues libanais

Mar 22, 2021

En 2016, le Liban a rejoint la famille du CERN grâce à la signature d’un accord de coopération international. Cela a permis un fort accroissement de la participation du Liban aux activités du CERN, notamment par l'affiliation à CMS de quatre de ses meilleures universités.

Le pays est actuellement confronté à une crise économique sans précédent, à des pénuries alimentaires, à l’accueil de réfugiés syriens et à la pandémie de COVID-19, sans parler de l'explosion survenue dans le port de Beyrouth le 4 août dernier. Même les établissements d'enseignement supérieur les plus résilients du Liban luttent pour survivre. En dépit de ces difficultés, la communauté scientifique libanaise a réaffirmé son engagement envers le CERN et CMS. Elle a toutefois besoin d’aide et c’est pour cela que CMS, en collaboration avec la Fondation Partager le savoir (SKF), lance une campagne de collecte de fonds.

Le projet Calcul haute performance pour le Liban (HPC4L), dont l’objectif est de renforcer les capacités de recherche du pays, est particulièrement menacé. Le CERN soutient ce projet et y a alloué des serveurs reconvertis. Le projet devait profiter d'un don de serveurs informatiques du CERN au Liban, mais le matériel n'a malheureusement pas pu quitter le CERN par manque de fonds pour couvrir les coûts de transport. HPC4L a été conçu pour permettre le développement de connaissances en informatique en vue de soutenir toute activité de recherche, y compris en physique des hautes énergies et dans d'autres disciplines scientifiques. L'objectif est également de transférer les connaissances et l'expertise du CERN et de CMS afin de former une équipe de support, qui, au Liban, gérera les installations du centre de calcul haute performance. Ce centre regroupera les quatre instituts libanais participant à CMS ; il devrait servir de plateforme de coordination pour la collaboration et la communication entre les principaux acteurs locaux de la recherche. Toutefois, en dépit des perspectives que ce programme ouvrira à la communauté scientifique, ces instituts ne sont plus en mesure de financer le coût du programme. CMS et SKF collectent donc des fonds, en vue, premièrement, de couvrir les frais d'expédition du matériel donné par le CERN au Liban, deuxièmement, d'acheter du matériel pour permettre l'installation des équipements susmentionnés et, troisièmement, de soutenir les experts libanais pendant que l'équipe responsable de l’informatique hors ligne de CMS les forme depuis le CERN.

Durant cette période décisive, toute initiative permettant d’aider le Liban compte. CMS fait appel aux dons pour aider la communauté libanaise de la recherche mais aussi le pays lui-même. Pour en savoir plus et faire un don, consultez le site cern.ch/fundraiser-lebanon.


Other news