Pose de la première pierre du Portail de la science au CERN

Aujourd'hui a eu lieu au CERN la cérémonie de pose de la première pierre du Portail de la science, qui a marqué le démarrage de la construction du nouveau projet phare du Laboratoire dans le domaine de l'éducation et la communication scientifiques grand public. Étaient présents pour l’occasion Fabiola Gianotti, directrice générale du CERN, John Elkann, président de Stellantis et de la Fondation FCA - principal donateur -, Renzo Piano, architecte et fondateur du cabinet Renzo Piano Building Workshop, et Antonio Hodgers, représentant le canton de Genève. Ursula Bassler, présidente du Conseil du CERN, a participé à la cérémonie à distance. Des représentants des États membres, États membres associés du CERN et des États hôtes, ainsi que de nombreux autres partenaires, ont également assisté à l'événement.

Lorsque le Laboratoire a vu le jour, en 1954, sa Convention encourageait déjà un esprit d'ouverture et un engagement en faveur de l'éducation et de la diffusion du savoir. Près de soixante-dix ans plus tard, le CERN a accueilli plus de deux millions de visiteurs, et il ne compte pas en rester là. Il s’apprête à en accueillir encore davantage, de tous âges et de tous pays, et à élargir son offre éducative en vue d'éveiller toujours plus l'intérêt des générations futures pour la science et la recherche. Grâce au Portail de la science, des centaines de milliers de visiteurs par an auront ainsi la possibilité d'accomplir un voyage captivant à travers la science, les découvertes et les technologies du CERN, guidés par les personnes grâce auxquelles tout cela aura été rendu possible.

Le Portail de la science du CERN, qui doit ouvrir ses portes en 2023, s’appuiera sur un principe central : la viabilité environnementale. Entouré d'une forêt de 400 nouveaux arbres, ce bâtiment emblématique, au bilan carbone neutre, sera un lieu marquant pour la région. Relié directement au campus du CERN, le Portail de la science du CERN abritera également un amphithéâtre modulaire de 900 places, des espaces d'immersion, des laboratoires où seront organisées des activités pratiques destinées aux visiteurs dès l'âge de cinq ans, et de nombreux autres espaces consacrés à l'apprentissage interactif.

Une exposition, située sur l'esplanade des Particules, décrit en détail le projet et ses liens avec le CERN.

« Je tiens à exprimer ma profonde gratitude aux nombreux partenaires dans nos États membres et États membres associés, et au-delà, qui ont permis au Portail de la science de devenir réalité, et tout particulièrement à nos généreux donateurs. La période difficile que nous avons traversée ces 18 derniers mois a mis en évidence la valeur durable de la science et la nécessité d'une coopération entre les pays. La science fédère et montre ce que les individus peuvent réaliser lorsqu'ils mettent de côté leurs différends et œuvrent pour le bien commun. La science apporte espoir et confiance en un avenir meilleur. Nous voulons, à travers le Portail de la science du CERN, que la beauté et les valeurs de la science inspirent toutes les personnes qui viendront le visiter », a déclaré la Directrice générale du CERN, Fabiola Gianotti, dans son allocution d'ouverture.

« C’est avec joie et fierté que nous lançons aujourd’hui ce chantier ambitieux où, grâce à l’association de compétences, nationalités et langues différentes, nous allons bâtir un lieu d’échange et de connaissance. Un pont, toujours des ponts ! Un pont vitré, qui lie les différents thèmes et parties du Portail de la science en permettant aussi une rencontre physique entre chercheurs et enfants, visiteurs et physiciens, touristes et scientifiques, tous animés par la curiosité et l’envie de connaissance », a déclaré Renzo Piano, architecte de renommée internationale, à qui l’on doit notamment le Centre Paul-Klee à Berne, le Centre Pompidou à Paris, et le bâtiment The Shard à Londres.

« À Stellantis, nous croyons fermement en l'importance de l'éducation, en mettant l’accent sur les domaines de la science et de la technologie », a déclaré John Elkann, président de Stellantis et de la Fondation FCA. « Soutenir l'enseignement de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques s’est avéré être le moyen le plus efficace de faire en sorte que nos sociétés restent ouvertes et sûres, comme nous l’avons appris l’année dernière en surmontant la crise de Covid-19. »

« Le Portail de la science du CERN est une belle manière de démocratiser la recherche scientifique une spectaculaire porte d’entrée sur Genève », a déclaré Antonio Hodgers, Conseiller d’État chargé du département du territoire, République et canton de Genève.

« Nous ferons de notre mieux, non seulement pour construire et animer le Portail de la science, mais aussi, plus largement, pour faire en sorte que la science continue d’être un vecteur d’intégrité et de confiance pour la collaboration internationale au service de la paix », a déclaré Ursula Bassler, présidente du Conseil du CERN.

___

Matériel audio-visuel:

Vidéo (téléchargement): https://videos.cern.ch/record/2773601

Photos: https://cds.cern.ch/record/2773478?ln=en

Other news