Perdu dans la traduction

Jun 03, 2018

CERN Alumni: Monika Grothe
Au CERN de 2001 à 2015, Boursière dans la division EP et ensuite scientifique dans l’expérience CMS avec plusieurs rôles
Aujourd’hui :  Architecte de données, Manager dans une société d'expertise-conseil et  intégrateur de systèmes

 

Vingt années passées dans la recherche en physique des particules à un très haut niveau et ensuite il faut partir, faute de fonds : cela peut être très perturbant. Cependant, si on le prend avec un certain pragmatisme, on peut éviter les pièges et échapper rapidement à ce qui semble être une impasse.

« Au CERN, j'ai eu l'occasion de relever tous les défis posés par la physique des particules, du développement d’équipements informatiques à l'analyse des données, à la publication de résultats de physique, à la participation aux conférences et à des groupes de travail, explique Monika. En tant que physicienne au CERN, j’avais la possibilité de gérer des équipes, d'écrire des propositions de projet, de défendre les résultats devant un public. »

Toutefois, comment traduire toute cette expérience en quelque chose que vous pouvez vendre en dehors du CERN et du monde académique ?  « Les gens en dehors du domaine de la recherche ne savent pas quoi faire avec vous, explique Monika. Ils vous demandent : Êtes-vous un architecte de données ? Et oui, vous êtes une sorte d'architecte de données parce que vous avez effectivement travaillé sur quelque chose qui s’en approche beaucoup. Êtes-vous une informaticienne ? Bien sûr, vous êtes cela aussi. En tant que chercheuse qualifiée en physique, vous pouvez assumer tous ces rôles qui, dans le monde des affaires, sont vraiment recherchés. Cependant, les employeurs potentiels sont perplexes quand vous dites « oui, je peux le faire » pour trop de choses. De plus, ils n'ont aucun moyen de vous juger et de savoir ce que vous avez fait parce qu'ils n'ont aucune idée de ce que cela signifie de travailler dans le milieu académique et ils ont souvent des idées vagues sur la façon dont la recherche est conduite. »

Par conséquent, un aspect très important de la recherche d'un nouvel emploi en dehors du milieu universitaire est la façon dont vous vous expliquez au monde extérieur. « Lorsque vous effectuez une transition de carrière, vous devez déployer de réels efforts pour préparer votre CV, vous devez traduire votre expérience dans des termes qu'un employeur peut comprendre, confirme Monika. Vous ne savez pas comment ils nomment vos expériences professionnelles, chaque domaine d’activité a son jargon. Quand j'ai dû écrire mon CV, je suis finalement allée voir un coach professionnel pour avoir un retour éclairé sur ce que j'écrivais. »

Aujourd'hui, Monika est fière d'être membre du Réseau des alumni du CERN et se souvient de ses années au CERN avec beaucoup d'affection. « J'ai adoré l'environnement du CERN, l’ambiance internationale, le fait que, grâce par exemple au jardin d'enfants, vous pouvez combiner avec bonheur votre vie professionnelle et personnelle. Je suis fière d’être une ancienne membre du CERN ; pouvoir dire "j'ai travaillé au CERN" aide beaucoup à réussir sa carrière. »


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.